Misa, artiste cap-verdienne, expose ses oeuvres "Aux couleurs de l'arc-en-ciel", et présente avec le conteur Zig-Zag et le musicien Malick son projet de Sixième continent.
Le Sixième Continent

Le Sixième Continent est un projet qui a pour ambition de créer au  Cap-Vert une plateforme d’art, où chaque continent aurait son espace d’expression. Cette plateforme lierait également chaque continent à une île pour réaliser d’autres villages artistiques au Cap-vert.
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
C’est dans une optique de mise en valeur de son pays et de son patrimoine culturel que Misa a conçu ce nouveau projet. Outre l’idée du dépassement des frontières, il s’agit d’unir les artistes autour d’un concept-espace imaginaire qui pourrait être investi par les réflexions, les idées, les pensées, les désirs créatifs pour l’Afrique d’aujourd’hui et de demain, en relation avec le monde.
Le  Rabel’arte

En 1998, lorsque l’artiste capverdienne Misa Kouassi rencontre les Rabelados, ils vivent encore isolés de la société dans les montagnes de l’ile de Santiago depuis presque 60 ans. Elle décide alors de se consacrer à cette communauté hors du commun pour la valoriser et l’aider à se développer tout en respectant les valeurs et les traditions de ses habitants.  Elle leur a dédié 20 ans de sa vie à travers un travail constant de construction, éducation, sensibilisation, responsabilisation, communication, etc.

Après un long travail d’observation et d’écoute de leurs véritables besoins, Misa a réussi à se faire accepter et à collaborer pour la réalisation d’un nouveau village: Rabel’arte.  Après avoir mis en place toutes les infrastructures, elle crée d’abord un atelier de peinture avec les jeunes du village pour encourager l’expression de la culture Rabelados, la faire connaître et favoriser la transmission du patrimoine. Elle organise ensuite des formations d’ordre technique et managériale (gestion) en vue de leur permettre de produire et de pouvoir vendre leurs créations dans l’atelierboutique construit au cœur du village.
 

Porto Madeira

Porto Madeira est un village artistique qui accueille des artistes du monde entier. Il fait partie intégrante d’un projet de valorisation et développement rural par l’écotourisme et la culture.

Ce petit village isolé du Cap Vert a fait l’objet d’une réflexion inclusive et d’une planification participative préalable au développement structurel : approvisionnement en eau, électricité et téléphone, infrastructures, formations diverses (agriculture durable, permaculture, sensibilisation, responsabilisation, etc.).

Situé dans les montagnes du Cap-Vert, Porto Madeira présente des caractéristiques hors du commun qui ont ensuite été mises au service d’un programme culturel d’échange par un système de résidences artistiques et autres événements culturels (festivals, expositions, etc).

L’inauguration du Village artistique de Porto Madeira a eu lieu en aout 2008 en présence des ministres capverdiens de la Défense et des affaires extérieures, ainsi que de nombreux ambassadeurs et corps diplomatique .
– L’Afrique avec l’île de Santiago
– L’Europe avec l’île de Boa Vista
– L’Océanie avec l’île de Maio
– L’Amérique avec l’île de Brava
– L’Asie avec l’île de Sao Niculao
  • Facebook - @LomanArt
  • Instagram - @LomanArt
  • Twitter - @LomanArt
  • Trip Advisor - @LomanArt

@2017 by Mélodie Petit | Loman Art